inscription-riposte@tao.herbesfolles.org (riposte) - Tue Oct 22, 2019 15:38

Bonjour !

Voici le formulaire d'inscription obligatoire pour accéder au stage Riposte organisé par la Trousse à Outils -> .https://framaforms.org/inscription-au-stage-riposte-du-24-novembre-et-01-dec...

Au vu du nombre de places limitées (16) et d'un nombre très important de demandes, votre inscription vous sera confirmée ou non très prochainement par email. 

anon@indymedia.org (solidari@s) - Tue Oct 22, 2019 15:12

La nuit du 21 au mardi 22 octobre, fut la troisième sous couvre-feu au Chili. En plus de l'état d'urgence qui court sur 15 jours, le couvre-feu a même été encore étendu face aux manifestations sauvages diurnes (à base de cacerolazo, de slogans et d'affrontements parfois importants) et surtout face aux saccages, pillages et incendies qui continuent : il concerne désormais la région Metropolitana (Grand Santiago), Antofagasta, La Serena et Coquimbo, Valparaíso, Rancagua, Talca, Concepción, Valdivia, Osorno, Puerto Montt, Copiapó, Caldera et Vallenar. Il s'est également amplifié en horaires où les soldats peuvent tirer à vue et arrêter quiconque n'est pas muni de laisser-passer : dans les deux villes où la rage destructrice est actuellement la plus importante, Concepción et Valparaíso, son commencement a été abaissé à 18h (contre 20h ou 21h ailleurs), tandis qu'à Pozo Almonte et Iquique où il vient d'être instauré, il n'est levé qu'à 7h du matin (contre 6h ailleurs). Dans cette dernière ville, l'Etat n'a vraiment pas apprécié l'attaque la nuit précédente du bâtiment de la préfecture (Gobierno) régionale, de la caserne des pompiers et de la foule se dirigeant vers la caserne de la VI Division de l'armée près de la plage Cavancha (foule repoussée par des tirs en l'air répétés de soldats). Sans parler des pillages au centre-ville.

anon@indymedia.org (..) - Tue Oct 22, 2019 14:01

Sabotons les profiteurs de guerre !

anon@indymedia.org (Texte de rage sur la soirée de soutien à Bure le 19 octobre à Mix?arts.) - Tue Oct 22, 2019 12:52

Vous avez passé une bonne soirée ? PAS NOUS

anon@indymedia.org (@nonyme) - Tue Oct 22, 2019 11:02

Deux nouvelles mises en examen ont été prononcées au cours de l’été 2019, portant à 9 le nombre total d’inculpé.es dans l’enquête pour « association de malfaiteurs à Bure ». Nous relayons ici une analyse initialement publiée sur le blog Nous sommes tou-te-s des malfaiteur-euse-s.

anon@indymedia.org (Assemblée générale - Rennes 2) - Mon Oct 21, 2019 21:13

A l'appel de l'Assemblée Générale de Rennes 2, un rassemblement regroupant environ 150 personnes s'est formé ce jeudi 17 octobre à Sainte Anne contre la tenue d'une réunion de l'Action Française en ville.

radiocayenne@riseup.net (K-Hyène) - Mon Oct 21, 2019 19:59

Ce soir sur https://radiocayenne.antirep.net c'est le direct hebdomadaire de la meilleure web-radio nantaise anarcho-autonome d'ultra gauche.

anon@indymedia.org (anonyme) - Mon Oct 21, 2019 16:18

Sénat, l’article 15 du projet de loi Engagement et Proximité ne s’applique plus aux sans logis ni aux manifestants

Mais l’article 14 qui sanctionne l’installation sur terrain privé sans permis à 200€ d’astreinte par jour est maintenu:

anon@indymedia.org (solidari@s) - Mon Oct 21, 2019 08:52

Après la déclaration de l'état d'urgence, confiant la gestion de la rue aux militaires pour rétablir l'ordre (à côtés des autres bras armés de l'Etat), le Président de la République Sebastian Piñera a annoncé samedi 19 octobre renoncer à l'augmentation des prix du métro à Santiago, pendant que ses militaires décrétaient l'établissement de couvre-feu. En effet, après l'énorme journée de vendredi dans la capitale où nombre de stations de métro avaient été saccagées et incendiées (en plus d'affrontements en journée), la révolte s'est étendue à tout le pays. Et cette fois, la question n'est plus ceci ou cela, mais une critique en acte de la condiition faite aux pauvres : pillages en masse de supermarchés et centres commerciaux, incendies d'institutions (banques, mairies, péages, siège de journal)... mais aussi les deux ensemble, puisqu'énormément de commerces pillés sont également détruit par les flammes dans un même mouvement, ce qui est très particulier.

anon@indymedia.org (Secours Rouge) - Mon Oct 21, 2019 02:51

Hier samedi à Lannemezan, plus de 500 personnes ont manifesté devant les portes de la prison où est enfermé Georges Abdallah. Un record de mobilisation !

Indymedia Nantes: Latest articles >>

IMC network

Featured Stories from Federated Groups of Indymedia Centres
Featured Stories Selected by local IMCs around the world
© 2001-2019 Independent Media Centre Ireland. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Independent Media Centre Ireland. Disclaimer | Privacy